Vie de l'école

Fermer Délégués des parents d'élèves

Fermer Fête des écoles des Couëts

Fermer Horaires

Fermer Informations familles

Fermer Inscriptions

Fermer conseil d'école

Du côté des classes

Fermer Grande Section

Fermer Moyenne Section

Fermer Petite Section

Recherche



Calendrier
Nouvelles

Bonjour, le réseau d’aide de la circonscription de Bouguenais a réalisé une fiche d’appui aux familles pour vous aider à soutenir vos enfants dans le contexte du confinement en donnant quelques conseils simples en cas de manifestation de stress ou d’anxiété et en présentant les ressources auxquelles vous pouvez faire appel si vous avez besoin d’une écoute. Cordialement

 

Pourquoi fermer les écoles et confiner la population ?

Il a été décidé de fermer les écoles puis de confiner les populations afin de réduire au maximum

les contacts humains, car en l’absence de traitement ou de vaccin, c’est le meilleur moyen de

limiter la propagation de l’actuel coronavirus COVID-19.

Se confiner, c’est se protéger, en évitant de contracter la maladie, et c’est protéger les autres,

en évitant de les contaminer dans le cas où nous serions porteurs de la maladie sans le savoir.

Quelles sont les effets du confinement ?

Ne plus aller à l’école et devoir rester à la maison est une situation nouvelle et imprévue qui

occasionne une perte des repères du quotidien qui peut être génératrice de stress.

L’angoisse est rarement verbalisée directement en tant que telle par l’enfant mais peut se

manifester par :

- des difficultés de comportement (repli sur soi, instabilité, agressivité, opposition) ;

- des troubles du coucher et du sommeil ;

- des problèmes de propreté alors qu’elle était acquise ;

- des troubles de l’appétit ;

- des douleurs physiques (maux de tête, de ventre…).

Mais ne perdons pas de vue qu’il existe un effet positif au confinement puisqu’il doit permettre de

limiter les contagions et sauver des vies, notamment celles des personnes les plus fragiles.
 

Comment gérer et diminuer cette anxiété ?

- Laisser l’enfant s’exprimer sur la situation. Pour les plus jeunes qui ont des questions, il peut

parfois être suffisant de juste répondre : Mais, toi, qu’en penses-tu ? ou Qu’est-ce qui te fait

penser ça ? Il s’agit surtout d’écouter l’enfant sans forcément aller au-delà de ce qu’il propose et

au besoin d’adapter au mieux la réponse qu’on peut lui faire ;

- Protéger l’enfant en l’éloignant des informations anxiogènes véhiculées par les réseaux

sociaux, les radios, les journaux télévisés ou autres chaînes d’information en continue. Il ne s’agit

pas de le priver d’informations, mais celles-ci doivent toujours être adaptées à son âge (comme

sur le site www.cocovirus.net). Pour les plus grands, il peut être intéressant de faire le point sur ce

qu’ils croient savoir pour corriger les idées fausses et les rassurer ;

- Instaurer un emploi du temps fixe avec des routines rassurantes en y incluant la poursuite des

apprentissages scolaires avec le soutien à distance des enseignants ;

- Nommer et accepter ses émotions (frustration, colère…). Si l’enfant manifeste une peur

concernant sa santé, lui rappeler que les enfants sont rarement très malades et que s’ils tombent

malade ils recevront les soins appropriés. Et rappeler que la grande majorité des gens en

guérissent ;

- Partager du temps et des activités divertissantes avec ses enfants contribuera à renforcer

leur sentiment de sécurité. Tout comme préserver et entretenir les relations avec sa famille et ses

amis (par exemple se programmer un ou deux appels chaque jour) ;

- Préciser que le confinement est une mesure temporaire, même si nous ne savons pas

encore quand il prendra fin. Tout ce que nous faisons actuellement est important pour ralentir la

progression de ce virus et permettre un retour à notre vie normale.
 

Besoin d’une écoute face aux difficultés liées au confinement ?

- L’école des parents de Loire-Atlantique propose des permanences téléphoniques gratuites. Vous

serez rappelé après avoir laissé un message au 02 40 35 47 73. N’hésitez pas à consulter le site,

le dispositif d’écoute peut être amené à évoluer : www.epe44.fr

- Des professionnels de l’association les Pâtes au Beurre proposent aussi d’échanger avec vous

lorsque vous en éprouvez le besoin au 02 40 16 06 52.

www.lespatesaubeurre.fr/confines-mais-pas-seuls/

Les psychologues de l’Éducation Nationale de la Circonscription de Bouguenais :

 

Monique INGOGLIA

RASED du secteur de Bouguenais

monique.ingoglia @ac-nan tes .fr


^ Haut ^